Skip to content

Qu’est ce que PGP ?

PGP est l’acronyme de « Pretty Good Privacy » qui veut dire « assez bonne vie privée ». PGP est un outil de cryptographie propriétaire appartenant à Symantec. Cet outil a été réécrit en opensource en 1997 sous une norme nommée OpenPGP. En 1999, une alternative entièrement opensource mais compatible avec OpenPGP a été publiée, c’est GnuPG ou GPG.

Je vous conseille GnuPG si vous ne voulez pas que ce soit « un peu plus cher » (dixit Booba) et c’est autant « de la qualité » voire plus.

Ce protocole sert à sécuriser l’échange et le stockage de données entre deux interlocuteurs. Il est basé sur un algorithme de cryptographie symétrique et un algorithme de cryptographie asymétrique.

Vous pouvez en apprendre plus sur la cryptographie symétrique en regardant l’épisode 3 de Cryptotrucs. (Spoiler alert : On abordera la cryptographie asymétrique dans l’épisode 4.)

GPG utilise deux fichiers de chiffrement. Un fichier sert à chiffrer et l’autre à déchiffrer. Ce fonctionnement repose sur la cryptographie asymétrique. Le fichier qui sert à chiffrer est nommé partie publique ou clé publique. Le fichier qui sert à déchiffrer est nommé partie privée ou clé privée.

L’avantage d’avoir ces deux fichiers est que vous pouvez diffuser, à tous vos contacts, la partie publique (d’où son nom, « publique ») et ne pas mettre en danger la sécurité de vos échanges. C’est la partie privée, que vous gardez pour vous, qui garantit cette sécurité.

Modifié le

Le modèle utilisé dans les tweets disponibles ici est le suivant.

Les algorithmes testés

AES-256

C’est le standard actuel pour la cryptographie symétrique. AES est l’acronyme de « Advanced Encryption Standard ». Il existe sous 3 variantes, 128, 192 et 256 bits.

Le nombre de combinaisons à tester est donc de 2256.

Si vous faites un petit calcul, vous comprenez que la barre de progression restera proche de 0 pendant un certain temps (si on peut qualifier ce temps comme ça).

Un algorithme sur mesure

Le deuxième algorithme est un algorithme imaginaire qui fait 93 bits. C’est la bonne longueur pour voir une progression significative de l’attaque.

Modifié le
Ce chiffrement est théoriquement impossible à casser. Il est, par contre, essentiellement théorique car il reste très ...
Modifié le
Le chiffre de Vigenère est une évolution du chiffre de César introduisant la notion de clé.
Modifié le
Un des plus vieux chiffrements de l’histoire. Il est incorrectement attribué à César et il reste très mauvais.
Modifié le
Nos sites web sont sécurisés en https. C’est à dire qu’ils utilisent SSL/TLS. Mais qu’est ce que c’est ? Et quelle est cette ...
Modifié le
MyCrypNet utilise OpenVPN. OpenVPN est un projet opensource de chiffrement de communication au niveau de la couche 3 du ...
Modifié le
Nous suivre
© 2019 Coppint Market Place Ltd, All rights reserved.